Menu

Cliquer pour plus de produits.
Aucun produit n'a été trouvé.
Favoris

Recherche dans le blog

L'accident le plus fréquent au ski: L'entorse du pouce

Publié le : 01/02/2021 10:24:41
Catégories : Actualités , Conseils santé

L'accident le plus fréquent au ski: L'entorse du pouce













La blessure la plus fréquente lors de la pratique du ski est l'entorse de l'articulation métacarpo-phalangienne du pouce (MCP) également appelée "pouce du skieur".

Aujourd'hui, elle représente en moyenne 75% des lésions de la main du skieur, notamment lors de la pratique du ski alpin ou nordique.


Médical Domicile vous explique comment cela peut arriver, quels sont les symptômes et surtout le traitement a effectuer pour récupérer au plus vite un pouce en pleine forme !



Petit rappel anatomique

L'articulation métacarpo-phalangienne du pouce est la plus complexe des doigts de la main.

En effet, celle-ci n'est pas protégée comme les autres doigts de la main.

Durant les pratiques sportives, l'articulation du pouce est très exposée aux risques de traumatisme.

Le ligament latéral interne (LLI) prend son origine à la face interne du condyle métacarpien et se sépare en deux faisceaux:

  • Le faisceau principal se termine sur le tubercule latéral de la première phalange du pouce
  • Le ligament interne accessoire se termine par le sésamoïde interne.

Le ligament latéral interne (LLI) est recouvert par la lame aponévrotique de l'adducteur du pouce.

Le faisceau principal est tendu en flexion, détendu en extension et, inversement, pour le faisceau accessoire.

Ce sont les mouvements forcés d'abduction (chute main en avant tenant le bâton, pouce en abduction) qui sont responsables d'un étirement, voire d'une rupture de ce LLI.

Dans ce cas, aucune cicatrisation spontanée n'est possible car l'aponévrose de l'adducteur va empêcher le ligament latéral interne rompu de se réinsérer sur la première phalange.


Quelles sont les symptômes d'une entorse de pouce ?

Le patient va ressentir dans un premier temps, une forte douleur.

Pour calmer cette douleur, votre médecin traitant peut vous prescrire des antalgiques, des anti-douleurs ou encore des anti-inflammatoires.

Dans un second temps, vous pourrez voir apparaître un gonflement ou un hématome.

Vous allez ressentir une sensibilité de l'intérieur du pouce (côté de l'index) ainsi que la perte de force et de stabilité lors de la prise en main d'objets.

Si au-delà de 2-3 jours les symptômes persistent, il est recommandé de consulter un professionnel de santé.


Combien de temps dure l'arrêt maladie pour une entorse du pouce ?

Cela dépend du métier que vous exercer mais également du niveau de gravité de l'indication et du traitement qui sera mis en place (chirurgical ou orthopédique).

Votre médecin vous délivrera une arrêt de travail plus ou moins long:


Quels sont les traitements ?

Selon la gravité de l'indication, il existe 2 types de protocoles:

  • Le traitement non chirurgical

Toutes les entorses du pouce ne nécessitent pas obligatoirement un traitement chirurgical.

En effet, la rupture du ligament peut être partielle, ce qui ne déstabilise pas l'articulation.

Dans ce cas, une solution orthopédique vous sera proposée afin d'immobiliser votre pouce environ 3 semaines soit par:

       - Une attelle de pouce thermoformable

       - Un plâtre non amovible

Ces solutions orthopédiques permettent de bloquer l'articulation métacarpo-phalangienne du pouce en laissant votre poignet libre de mouvement.

Une fois l'immobilisation de 3 semaines terminée, le patient récupérera progressivement la mobilité de son pouce et devra faire attention pendant environ 2 mois.

Si la mobilité de votre pouce ne revient pas spontanément, il faudra alors effectuer des séances de rééducation.

  • Le traitement chirurgical

Dans ce cas, il faut consulter un chirurgien spécialiste de la main afin qu'il réalise des examens de manière à écarter toute possibilité de lésion grave nécessitant une intervention chirurgicale (environ 15% selon les études).


Si une opération est nécessaire, celle-ci sera planifiée dans les 10 jours suivant l'accident pour prévenir des complications.

Toute entorse grave non traitée peut laisser des séquelles permanentes et évoluer vers une arthrose douloureuse !

L'hospitalisation est réalisée en ambulatoire, c'est pour quoi la chirurgie se pratique sous anesthésie locale.

Après l'opération, votre chirurgien décidera de la durée de l'immobilisation qui peut aller de trois à six semaines.

Ensuite, des séances de rééducation sont nécessaire afin de récupérer un mobilité complète du pouce:

       - Rééducation en flexion-extension à partir de la 4ème semaine

       - Inclinaisons latérales à partir de la 6ème semaine

Les sports sollicitant l'utilisation du pouce ne seront autorisés qu'au bout de 4 mois sous réserve de bonne consolidation.


Peut-on reprendre une activité sportive après une entorse du pouce ?

Il est important de bien respecter les périodes d'immobilisation et de rééducation au risque de garder un pouce fragilisé !

Les inconditionnels du ski ne résisteront pas à retourner sur les pistes les saisons suivantes.

Mais suite à une entorse, nous vous conseillons de protéger votre pouce avec une attelle de pouce idéalement thermoformable qui sera adaptée à votre morphologie.

Ce type d'attelle thermoformable est remodelable à l'aide d'un four spécifique, suivant une mise en place simple et rapide par un professionnel de santé que vous pouvez découvrir ICI.

La douleur est un signe qu'il ne faut pas négliger. Si celle-ci perdure trop longtemps, il est recommandé de consulter un médecin.



Ajouter un commentaire

Vous devez être enregistré
Cliquez ici pour vous inscrire

Menu

Mon compte

Créez un compte gratuit pour sauvegarder vos articles favoris.

Se connecter