Faire le choix de son scooter électrique

Publié le 01/06/2017

  • Faire le choix de son scooter électrique

Afin de faciliter la mobilité des personnes rencontrant des difficultés à se déplacer, l'achat d'un scooter peut s'avérer nécessaire. Mais comment faire le choix entre les différents modèles qui existent ? Vous trouverez ci-dessous les élements de réponse pour trouver votre scooter idéal.

Des scooters adaptés à chaque type d'utilisation :

À chaque type d'utilisation sa gamme de scooters. À l'exception des spécificités d'embarquement de chaque scooter qui doivent être adaptées à votre corpulence (taille, poids), il est d'abord nécessaire de savoir quel usage vous souhaitez en faire.

- Les minis :

Pour vos déplacements à l'intérieur (habitation, ascenseurs...) ou de proximité (trottoirs, rues piétonnes...). Ils offrent l'avantage d'être facilement démontables (tous les jours ou toutes les semaines), ou pliants (pour le rangement) et donc facile à transporter.  Ils sont petits, légers, peu encombrants et très maniables.

Caractéristiques moyennes : longueur d'environ 1 mètre, batteries 8,7 (Lithium/ 12 Amp, autonomie de 10 à 12 km, vitesse maximale de 6 km/h, poids max embarqué de 115 à 125 kg.

- Les compacts :

Vous opterez pour ce type de scooter si vous recherchez une autonomie sensiblement supérieur à celles des minis, pour un plateau d'embarquement plus grand et pour sa garde au sol plus élevée facilitant le franchissement des "petits" obstacles. Ils restent légers (grâce à leur chassis tubulaire en alu), faciles à démonter et maniables.

Caractéristiques moyennes : longueur d'envirion 1,10 mètres, batteries de 15 à 18 Amp, autonomie de 15 km, vitesse maximale de 8 km/h, poids maximum embarqué de 130 kg.

- Les GT (homologués "route") :

L'homologation "route" est une tolérance préconisant l'utilisation des accotements de la "chaussée" pour votre sécurité, nous vous recommandons d'utiliser les pistes cyclables. Plus puissants, plus rapides, vous pouvez envisager de belles balades. Ils sont équipés d'un kit éclairage complet (éclairage et clignotants avant et arrière).

Caractéristiques moyennes : longueur de 1,20m à 1,40m, batteries de 50 à 80 Amp, autonomie de 30 à 40 km, vitesse maximale de 10 km/h, poids maximum embarqué : entre 135 et 150 kg.

- Les maxis scooters grand luxe :

Devient plus qu'un simple scooter . Ce sont de gros scooters à forte capacité d'embarquement. Ils offrent un niveau de puissance, d'autonomie et de confort incomparable qui permettent de recourir à des équipements tels que des sièges luxe simple ou double ou un toit rigide.

Caractéristiques techniques : longueur supérieure à 1,50m, batteries entre 80 et 100 Amp, autonomie de 50 km, vitesse maximul en option de 15 km/h, poids maximum embarqué de 160 kg.

3 ou 4 roues ? 

Le modèle 4 roues est recommandé pour :

- pour les terrains accidentés ou à forts reliefs,
- pour une plus grande sécurité d'utilisation,
- pour les personnes de forte corpulence,
- pour être embarqué à bort d'un véhicule grâce à une paire de rampes.

Alors que le modèle 3 roues est conseillé pour : 

- pour une utilisation en intérieur avec son rayon de braquage plus court pour une meilleure maniabilité,
- pour les personnes de grande taille : il permet d'avoir une position de conduite plus confortable. Vous pouvez passer vos jambes de chaque côté de la colonne de direction.

La question de l'autonomie :

L'autonomie en km fournie à titre indicatif par les constructeurs est une donnée théorique. Elle varie en fonction de différents critères :

- Du niveau de charge de la batterie. Les batteries doivent être rechargées régulièrement et complètement pour les "mainteniren tension", même en cas de non utilisation (au moins toutes les 3 semaines dans ce cas). Chaque décharge "profonde" en deçà du seuil de tension de "sécurité" (limite basse de tolérance) peut induire une perte irréversible de 5% de la capacité de la batterie. La répétition de décharges profondes entraine une usure prématurée des batteries non prise en charge au titre de la garantie.

- Du relief du terrrain (une voiture consomme plus en montagne) et de l'état du sol (boueux, revêtement, portant...).

- Du poids de l'utilisateur (autonomie donnée en général en fonction du poids moyen).

- Des conditions de température. Les tests de rendement maximum sont faits dans des conditions de témpérature aux alentours de 21°C. Exemple, une autonomie maximale d'une batterie donnée à 50 km pour une température de 21 à 23°C, peut tomber à 25 km à une température de 5°C selon le type de batterie.

- Du type de batterie (plomb, gel, lithium ion...). La batterie se décharge régulièrement utilisée ou non. La décharge en fin de cycle peut être progressive (batterie type plomb, moins d'autonomie et rendement plus faible) ou plus "brutale" (batterie type lithium ion, plus d'autonomie et meilleur rendement, mais en fin de cycle la perte de capacité est plus rapide).

Enfin, il s'agit d'une autonomie maximale cumulée. Lorsque vous utilisez votre scooter en continu, la tension de la batterie baisse progressivement. En deçà du seuil de tolérance de tension de décharge (limite basse de sécurité), la batterie ne délivre plus suffisament de puissance pour propulser votre scooter. Lorsqu'il est annoncé une autonomie de 40 km par exemple, il convient de parler d'autonomie maximale cumulée. Vous pouvez effectuer plusieurs trajets et faire une utilisation "fractionnée" du scooter jusqu'à une distance de 40 km sans avoir à recharger forcément vos batteries (même si il est conseillé de recharger vos batteries après chaque utilisation continue et supérieure à 25% de la capacité de la batterie). La distance parcourue en continu pourrait (en fonction du terrain, poids de l'utilisateur, température...) attendre environ 15-20 km maximum pour cet exemple.

Comment prendre soin de vos batteries ?

Les batteries doivent être stockées préférablement dans un endroit sec au dessus de 10°C. En cas de non utilisation prolongée, les batteries doivent bénéficier d'un cycle de charge complet au moins 1 à 2 fois par mois .
Après une utilisation dans des conditions de température supérieure à 10°C, avant de recharger les batteries , laissez celles-ci se stabiliser et "remonter" à température ambiante (supérieur à 10°C) quelque temps. 
La détérioration graduelle et prématurée de la performance causée par des batteries laissées déchargées ou stockées dans un endroit trop froid pendant des périodes prolongées, n'est pas couverte par la garantie.

Louis.G/ Source :  www.medtrade.fr

COMMENTAIRES

Aucun commentaire pour le moment.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent publier des commentaires.